Le Jardinier Sarthois c'est...
6500 adhérents et 

37 sections en Sarthe.

Avril 2021

                            

Un pilier de notre association le jardinier sarthois s’en est allé. Michel Goupil, le président de 2000 à 2014 puis adjoint au président a tiré sa révérence le 11 février dernier. Cet homme courtois et déterminé a su, avec son conseil d’administration, dynamiser et faire évoluer l’association. La création et la gestion du fichier départemental informatisé a permis de substantielles économies. Les magnifiques

expositions au salon de l’habitat ou à la foire du Mans c’était aussi lui et son conseil d’administration. Au nom de tous les jardiniers je présente nos plus sincères condoléances à son épouse Jeanny et à son fils Gérald et sa famille.

Les assemblées générales n’ont pu se tenir car les sections n’ont pas pu obtenir de salles. Des permanences pour assurer la distribution des collections de graines se sont déroulées dans des conditions très diverses (dans des garages, chez le président, etc.). Un grand merci aux trop rares municipalités qui ont mis des salles à disposition des sections mais la grande majorité des communes ont refusé. Ont-elles refusé de réunir leur conseil municipal... ?

La nouvelle présentation de la collection a été appréciée des adhérents et mets en évidence que l’on peut faire «plus beau » pour moins cher. C’est avec plaisir que j’ai constaté que certains sont redevenus adhérents parce qu’ils avaient appris que nous avions changé de fournisseur. Nous avons là la démonstration que la qualité des semences était de qualité « douteuse » et en tout cas très aléatoire. Toutefois il y a quelques modifications dans la composition de la collection par rapport à notre publication dans le bulletin et sur la boîte. En effet le manque de semences de certaines variétés a conduit notre fournisseur à en substituer quelques unes : chicorée scarole en cornet de BORDEAUX, haricot vert SAN SOUCI, poireau Géant d’Hiver.

Nous avons traversé un bel hiver : pluvieux à souhait pour reconstituer les nappes, des gelées pour « tuer la vermine ». Seul bémol : le froid aura-t-il duré assez longtemps ? Avec le bon sens du jardinier et un peu de patience pour ne pas détruire la structure du sol, l’année semble démarrer sous de bons auspices. C’est le moment où il faut rester vigilant car avec le redémarrage de la végétation, les indésirables deviennent rapidement des envahissantes. C’est dont le bon moment pour mettre en place vos cultures pour produire vos bons légumes que vous récolterez dans quelques semaines.

Pour réduire les mauvaises herbes et conserver la fraicheur, paillez votre jardin mais seulement quand le sol est réchauffé. En effet, le maintien de l’humidité en surface (sous le paillage) retarde le réchauffement du sol.

N’hésitez pas à implanter les cultures « hautes » comme les pois et les pommes de terre, côté sud. Elles donneront de l’ombre aux cultures basses comme les salades que vous pourrez cultiver à coté au nord et à l’ombre.

Bon jardinage et restez vigilants.

Protégez-vous, la pandémie n’est pas terminée.

Gilbert COURANT

                                      

         

 retour en haut de page

page actualisée le02/04/2021

 Pour nous contacter

Par courrier:

LE JARDINIER SARTHOIS

4, rue d'Arcole 

Boite à lettre 47

72000 LE MANS

Par courriel (mèl):

 

 lejardiniersarthois@orange.fr

Notre dernière publication

 Au sommaire de ce numéro 536
printemps 2021

N° 536

Avril - Mai - Juin

2021

 

 Copyright - 2010 - Le Jardinier Sarthois. All Rights Reserved.